Fabriquer ses jardinières en bois

La vie citadine est saturée par un rythme soutenu de va-et-vient au quotidien. Cette cadence influe l’humeur de l’homme. Stress, fatigue, dépression, surmenage gagnent de plus en plus de terrain et touchent toute la souche sociale. En plus de leur beauté, une récente étude scientifique a mis en exergue que les fleurs ont la vertu d’améliorer l’humeur. Leur culture remonte à une époque préhistorique très lointaine. Au fil du temps, l’homme a pu maîtriser progressivement les techniques de culture florale. Il a eu l’idée même de les planter à l’intérieur de sa maison. L’utilisation des jardinières dans les fenêtres d’habitation commence à prendre de l’ampleur en Europe après une longue période démodée. De plus, les jardinières fabriquées maison sont très tendance même si de nombreux modèles s’acquièrent facilement. Pour les fabriquer, on a besoin d'acheter des pointes, des planches et quelques bois carrés. Place maintenant au bricolage et au montage.

Pourquoi choisir des jardinières en bois ?

Il y a une multitude de modèles et types de jardinières sur le marché : en plastique, en pots, en céramique, en bétons et en bois. Les modèles en bois sont mieux et encore meilleurs si elle est fabriquée par soi-même. Les raisons sont nombreuses : économique, facile à fabriquer, facile à démonter et à remplacer, réparable et par-dessus tout c’est original.

 

Quels sont les matériels nécessaires à la fabrication des jardinières en bois ?

Avant de réaliser une jardinière en bois, quelques outils indispensables doivent être réunis à l’avance. On peut les acquérir facilement dans tous les magasins de bricolage au cas où il manque un ou plusieurs. Ci-après la liste des matériels et outillages : un fer à souder ou chalumeau des vis galvanisées des pointes une scie un marteau un serre-joint une ponceuse des cisailles une perceuse électrique une forêt à bois, de la colle ou pâte à bois, un couteau un chasse-clou une équerre des poignées métalliques un tournevis. Concernant les matériaux, il faut des planches et des bois carrés.

Quelles sont les préparations à faire avant le montage ?

  • Prendre les mesures :

La fabrication doit être effectuée sur mesure, il faut prendre le temps de voir l’emplacement et de mesurer la longueur, la hauteur et la largeur. Il existe plusieurs modèles (en L, carré, rectangle…), mais le choix d’un modèle dépend de l’espace, du design qu’on veut obtenir. La dimension dépend également du type de plantes ou fleurs à cultiver. La jardinière doit être adaptée à la plante.

  • Faire le marquage :

Le marquage est important pour servir de repère à la coupe au montage et d’éviter les confusions entre les différentes pièces de la jardinière. Utiliser l’équerre pour tracer les traits de coupe et les points de repère (haut, bas, gauche, droite…).

  • Procéder à la coupe :

La coupe permet de réunir toutes les pièces de la jardinière en un seul endroit. Il faut faire attention à deux choses essentielles : la longueur et la droiture

quelles sont les différentes étapes de montage ?

  • Coller les pièces

C’est une étape essentielle, avec les marquages qu’on a faits, appliquer les colles à la surface du bois. Il faut commencer par les côtés puis assembler le tout à la fin. À l’aide d’une équerre, vérifier que les angles sont exacts et ajuster soigneusement les pièces.

  • Visser ou clouer les bois

La solidité de la jardinière dépend de cette étape. Avec le marteau, les pointes peuvent être enfoncées. On peut aussi fixer la jardinière à l’aide des vis.

  • Finir en beauté

La finition reflète la satisfaction d’un travail bien accompli. Le ponçage, le vernissage, les pieds, les poignets, sont des détails à ne pas négliger pour un design plus classe et plus élégant.

Fabriquer ses jardinières en bois
Déco